Issue de la viticulture beaujolaise, la famille Labruyère s’attache depuis plusieurs générations à exprimer le plus fidèlement possible l’excellence des terroirs dont elle a la charge.

Ce respect du terroir s’exprime par le soin extrême qui caractérise toutes les opérations, de la vigne à la cave. Les travaux de la vigne suivent une logique de lutte raisonnée, avec enherbement et travail du sol.

Les vendanges sont manuelles afin de préserver au mieux l’intégrité du raisin. Elles se font parcelle par parcelle, ce qui permet de garantir un niveau de maturité optimal. Les vinifications se déroulent en quasi totalité en foudres tronconiques de chêne, sans adjonction de levures.

Si Château Rouget est aujourd’hui à nouveau sur le devant de la scène et a retrouvé ses lettres de noblesse, c’est grâce à la dévotion sans borne d’une famille qui valorise le travail et qui refuse les compromis, afin d’atteindre les plus hauts standards de qualité des plus grands vins bordelais.

Le souci constant de la qualité a présidé à la naissance, dès 1992, d’un autre vin, aujourd’hui baptisé le Carillon de Rouget. Issu des vignes les plus jeunes, sur des terroirs qui lui sont dédiés, le Carillon de Rouget se déguste plus rapidement que Château Rouget. Son côté rond et charmeur dès ses jeunes années laisse le temps au Grand Vin de développer la complexité et la finesse qui le caractérisent.