Retour

Château Rouget

Château Rouget Château Rouget  Bouteille
  • 2011 a la terrible tâche d'arriver après les mythiques 2009 et 2010. Ne pouvant rivaliser en puissance avec ses illustres prédécesseurs, ce millésime 2011 réussit la performance de subjuguer les dégustateurs en jouant sur un tout autre registre. Le printemps fut très vite très chaud et très sec. Avec des températures d'avril supérieures à 30? certains jours, la floraison a été exceptionnelle. Le déficit hydrique a été une constante du millésime, obligeant à repenser la viticulture en laissant les sols mieux respirer et en limitant l'effeuillage. Il fallait garder de la fraîcheur dans le vignoble pour obtenir des raisins à parfait équilibre entre maturité phénolique et alcoolique. C'est à ce jeu que les merlots, dominants sur l'appellation Pomerol, avaient le plus à perdre. Mais une fois encore, le terroir du Plateau a pleinement joué son rôle de régulateur. Les vins ont une suavité et une finesse qui ont surpris les plus grands dégustateurs de Pomerol. Même jeune, ce millésime délivre un toucher de bouche extrêmement délicat et très ouvert.

  • Terroir

    image/svg+xml

    Composé en surface de graves et d'argiles. Des croupes graveleuses côtoient des terrasses argilo-graveleuses. La composition des sols, alliée à une bonne exposition, procure toute la typicité, l'élégance et la finesse des vins de Château Rouget.

  • Encépagement

    image/svg+xml

    85% Merlot, 15% Cabernet Franc
    Les vignes, âgées d'une quarantaine d'années en moyenne, sont plantées à une densité de 7500 pieds/ha.

  • Travail des sols

    image/svg+xml

    Griffages, labourages, enherbement, sélection massale minutieuse et lutte phytosanitaire raisonnée sont les maîtres-mots du chef de culture.

  • Vendanges

    image/svg+xml

    Vendanges manuelles en cagettes de 20 kg. Approche intra parcellaire pour garantir un niveau de maturité optimal. Tri sélectif à la réception sur double table et égrenage.

  • Vinification & Elevage

    image/svg+xml

    Vinification 40% vendanges intégrales en fûts, 60% en cuves bois par parcelle puis élevage de 18 mois en barriques neuves (33%) et d'un vin. Le collage est traditionnel, aux blancs d'oeuf frais.

  • Notes de dégustation

    image/svg+xml

    (Dégusté en septembre 2013)
    Robe pourpre intense avec des reflets grenat. Nez intense et épicé sur des arômes de cassis, de mûre, de prune, de menthol et de truffe. Ample en bouche avec des notes très riches de prune, de fruits noirs et de vanille. Harmonieux et généreux. Légèrement minéral avec des notes grillées enrobées, des tanins tout en dentelle mais structurés et opulents. Finale persistante et complexe avec une bouche ample, révélant des notes de cardamome d'épices et une touche de chocolat.
    Potentiel de garde: 15-20 ans

Fermer
Recommander ce vin
image/svg+xml

Le pdf a bien été envoyé.

Objet Château Rouget
Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
x